Derniers sujets
» Réalisation de panneaux de signalisation
Dim 20 Aoû - 19:53 par Gustav

» OP "Wacht am Rhein", 27-28-29 octobre 2017
Sam 19 Aoû - 12:34 par Gustav

» Accueil des participants.
Sam 19 Aoû - 0:58 par Gustav

» Présentation de Pathfinderww2
Ven 18 Aoû - 22:44 par Ulrich

» Commande sur un shop
Ven 18 Aoû - 21:08 par Pathfinderww2

» Kit de soins
Jeu 17 Aoû - 17:54 par Ulrich

» Camp US et acceuil
Mar 15 Aoû - 11:12 par Gustav

» Fournitures pour l'OP
Mar 15 Aoû - 11:10 par Gustav

» Rafraichissement de la remorque "Ben hur"
Lun 14 Aoû - 11:25 par Tassin

» Camp WH et accueil
Sam 12 Aoû - 13:23 par Gustav

» Commande groupée chez SOF
Lun 7 Aoû - 23:42 par Gustav

» Moyens de communications
Mer 2 Aoû - 15:14 par goldeneyes87

Partenaires

GENERAL AIRSOFT
General Airsoft, 26 rue Francis Garnier, 33000 Bordeaux

MÉMORIAL DU FRONT DU MEDOC

Mémoire de l'occupation, de la Libération, des combats du Médoc et en Gironde, de la Brigade Carnot Unité FFI FFL


Panzerkampfwagen VI Tiger ausf. E (Sd.Kfz 181) ( 1942 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panzerkampfwagen VI Tiger ausf. E (Sd.Kfz 181) ( 1942 )

Message  Cdt Chodzko le Lun 10 Mar - 16:56

Panzerkampfwagen VI Tiger ausf. E (Sd.Kfz 181) ( 1942 )

Le Panzer VI – Tigre I qui est apparu pour la première fois sur le front, le 29 août 1942, près de Leningrad, résulte d’un projet de char de 36 t lancé dès 1938 pour lequel Henschel et Porsche furent en compétition. Henschel reçut la commande d'un char de 36 t, désigné VK 3601 qui deviendra VK 4501 (avec la reprise aussi de son projet VK 3001) alors que Porsche travaillait à son projet VK 30 qui deviendra VK 4501(P).

Des tests réalisés les 19 et 20 avril 1942, avec les prototypes des deux constructeurs, établirent que le prototype de Porsche qui s’avérait plus rapide était le moins mobile alors qu’il profitait d’un avantage sur le plan technique et que le prototype de Henschel, moins rapide, se révélait être plus fiable et surtout plus classique, moins cher et plus facile à produire.

L’histoire rappelle que le Versuchsserie Tiger (H) Nr. V1 (engin de présérie N°1) présenté à Rastenburg, n’avait pas été essayé et qu’il n’avait même pas roulé. Tout comme celui de Porsche d’ailleurs, qui faillit ne pas parcourir les 11 km entre la gare et le terrain d’essai.Pz VI Ausf E Tigre I

Alors que le projet de Henschel était choisi après de nouveaux tests, la pose de la tourelle conçue par Krupp pour accueillir le 8,8 cm Kwk36 amena le poids du char à plus de 45 tonnes (alors que le cahier des charges stipulait un poids de 45t) et le moteur de 650 ch Maybach HL 210 P 45 devint quelque peu insuffisant compte tenu de cette charge.

Le châssis du Tigre était constitué de plaques soudées entre elles et sa superstructure était d’une seule pièce, soudée sur le dessus. Les tôles laminées homogènes en acier nickel étaient électro-soudées et s’imbriquaient les unes aux autres.

Le blindage, soudé pour être plus résistant, était de 100 mm à l’avant, de 80 mm sur les côtés et de 26 mm sur le dessus.

En ce qui concerne le train de roulement, le barbotin d'entraînement se trouvait à l'avant et la roue tendeuse, permettant de régler la tension de la chenille, à l'arrière. Les chenilles de combat mesuraient 72,5 cm de largeur et étaient composées de 96 patins.

Pour les trajets sur routes, le Pz VI utilisait des chenilles de 520 mm de large. Le Tigre pouvait rouler sur des voies ferrées avec des chenilles spéciales (beaucoup plus fines). Il fut en général transporté sur des wagons de transports.

Baptisé Pzkpfw. VI Tiger Ausf. H - Sd.Kfz.181, le char prendra sa terminologie officielle de Panzerkampfwagen VI Tiger Ausführung E - Sonderkraftfahrzeug 181 (char de combat VI Tigre modèle E - Véhicule motorisé spécial N°181) le 27 février 1944.

Le canon de 88 mm KwK 36 (à mise à feu électrique) disposait de 92 coups (moitié Panzergranate 39 antichars et moitié obus HE) et était muni d'un frein de bouche à double déflecteur pour limiter son recul. Tiger (H) - PzVI Ausf E - SdKfz 181

En plus du « 88 », le Pz VI était armé de 2 à 3 mitrailleuses MG 34 de 7,92mm (avec 5700 coups), d’un lanceur de grenades/mines, de fumigènes (sur les anciens modèles) et d’un lanceur de bombes (sur les derniers modèles). La tourelle était hydraulique et pouvait tourner sur 360 degrés en 60 secondes, en fonction du régime moteur. Elle pouvait aussi être actionnée manuellement.

L’équipage de cinq hommes (trois en tourelle et deux en caisse) comportait un conducteur à gauche (il disposait notamment d’un volant qui commandait une direction hydraulique pour dirigé le char), un radio/servant MG de caisse à droite, un chef de char, servant du 88 et un tireur.

Premier char lourd de plus de 50 tonnes à être produit en série (à l’usine Henschel und Sohn, de Kasse), le Pz VI a été fabriqué de mi-août 1942 à août 1944 à raison de 1 350 exemplaires (1349 plus un de pré série) avec une production de départ de 25 chars par mois qui atteindra 105 exemplaires en avril 1944.

On distinguait les modèles de début de production, ceux de mi-production (à partir de juin 1943) et ceux de fin de production (à partir de février 1944).

avatar
Cdt Chodzko
Héros du forum
Héros du forum

Messages : 2690
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 45

http://memorialfrontdumed.wix.com/memorialfrontmedoc

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum